archive

Sur l’unité des communistes

220x220-ctCommuniqué de presse du Secrétariat du Mouvement communiste serbe

 

Nous avons reçu ce communiqué sur la boite mail de l’association.
Nous ne connaissons pas les mouvements qui participent à ce rassemblement, mais ils semblent plus intéressant et plus sympathiques que les fossoyeurs de la classe ouvrière recyclés dans le Parti Socialiste de Serbie (fondé par Milosevic) et que soutiennent certains égarés politiques.
Même si nous réfutons la notion de gauche qui est utilisée dans l’appel et malgré la curieuse référence (sans doute historique ?) au Mouvement des Non Alignés, les points de leur plateforme pourraient constituer une base minimum au rassemblement des forces communistes que nous n’arrivons pas à mettre en place en France en raison du pessimisme et du sectarisme.
J.M.N

La version original du mail en anglais est toute en bas, ci-dessous une traduction libre en français.

 

 

Gauche rassemblée en Serbie …

 

Hier, 24 Mars, a été signé un accord de coopération et d’unité d’action entre six organisations politiques de gauche afin de devenir  partie constituante du mouvement communiste en Serbie. L’accord a été signé dans les locaux du KPS (Parti Communiste de Serbie) à Belgrade. Cet important événement historique a été la réponse aux pressions croissantes exercées sur les travailleurs par les forces réactionnaires de Serbie, à la politique de la direction de l’État qui, inexorablement, depuis 23 ans, mène le pays dans la misère totale et le désespoir, à la politique étrangère honteuse et dangereuse de l’administration d’Etat. C’est aussi le résultat de la forte mobilisation de la gauche pour s’opposer à un tel saccage par l’oligarchie locale. Le démembrement sauvage d’une Yougoslavie souveraine, et sa partition en quelques  républiques formelles, a entraîné la région centrale des Balkans dans un état d’anarchie totale et de pillage. Elle est devenue le terreau pour tous les types d’activités criminelles et le lieu où les gens honnêtes qui travaillent pour eux-mêmes ne peuvent trouver seulement que la douleur et la souffrance. A gauche, les forces progressistes de la Serbie ont déclenché la création d’un bloc solide de la gauche, dans le but d’établir un contrepoids politique  au système unipolaire, avec l’objectif à long terme de la création d’un Etat socialiste juste et humain. L’accord est basé sur la plate-forme suivante:

 

1. Le Mouvement communiste serbe rassemble tous les groupes politiques, mouvements, associations et partis politiques, qui reconnaissent et acceptent la plate-forme commune.

2. Le Mouvement communiste serbe dans son ensemble s’est engagé à remplacer la structure capitalisme par une société socialiste. Dans l’immédiat, il appelle:

 

a) à  l’abolition de la propriété privée des moyens de production,

b) au retour à l’établissement du contrôle ouvrier,

c) au retour au système de l’économie planifiée

d) à la gratuité de l’enseignement et des soins de santé,

e) Le travail est un droit et non un privilège,

f)  à la garantie du droit à une pension après 60 ans,

g) à un état socialement juste et responsable

h) à une force de défense militaire forte et organisée (la défense civile),

j) à la coexistence internationale, à l’Internationalisme prolétarien et au retour au sein du  Mouvement des pays non-alignés.

 

3. Le Mouvement communiste serbe mènera une lutte permanente et sans concession contre la criminalité, la corruption, l’injustice sociale et de tout ce qui est au détriment des travailleurs, des paysans, des étudiants et des jeunes.

4. Le Mouvement communiste serbe est clairement opposé aux adhésions ou relations de la Serbie avec toutes organisations capitalistes comme le FMI, la Banque mondiale, de l’OTAN ou de l’UE.

5. Le Mouvement communiste serbe est coordonné et œuvre sans relâche à la création et à la diffusion de la conscience de classe parmi les citoyens de la Serbie, à travers ses médias, ou les médias qui soutiennent le mouvement.

6. Le Mouvement communiste serbe conserve et préserve la tradition historique de la lutte anti-fasciste et NOB.

7. Les membres du Mouvement communiste serbe sont indépendants dans leur travail, sauf quand il s’agit des décisions de l’organe de coordination de l’action commune, des actions, ou de tout autre aspect du travail en commun.

8. Tous les membres de ce mouvement ont la responsabilité de respecter les décisions de l’organe de coordination.

9. Toutes les organisations, mouvements ou partis politiques qui dans leurs programmes internes énoncent des dispositions contraires à notre plate-forme commune ne peuvent pas faire partie de notre Mouvement .

 

Le Mouvement communiste serbe a été fondé 09 Septembre 2012, et enregistré 24.01.2013 sous le numéro :10380/2012. La composition du mouvement, selon l’accord conclu par le texte ci-dessus, associe les organisations suivantes: le Parti Communiste de Serbie (KPS), le Nouveau Parti Communiste de Serbie (NKPS), le Centre Yougoslavie de Tito (JCT), la Ligue des Communistes de Yougoslavie en Serbie , le mouvement étudiant – Octobre Rouge, le Front de la jeunesse révolutionnaire (ORF), les Communistes de Kraljevo et des organisations de gauche locales. A l’avenir le Mouvement entend renforcer ses membres par d’autres organisations à appartenant à la gauche, et dont les programmes ne sont pas incompatibles avec la plate-forme de base du Mouvement.

Les dirigeants du Mouvement ont exprimé leur opposition à l’admission des organisations dont les programmes divergent des bases communes de notre plate-forme. Ils feront tout pour protéger le Mouvement de la confusion idéologique.

 

Mouvement communiste serbe

Obalskih radnika 39, 11000 Belgrade, SERBIE

Téléphone: +381-64-077-0700, +381-62-518-180

E-Mail: inters@kps.rs, Web: http://www.kps.rs

 


Left joined in Serbia …

 

Yesterday, 24 March, was  signed an agreement on cooperation and unity of action between 6 left political organizations to become an integral part of the Communist Movement in Serbia. The agreement was signed at the premises of the KPS in Belgrade. This important historical event was created as a result of increasing pressure on workers reactionary forces of Serbia, due to the policy of the state leadership which inexorably, for 23 years, leads the country in total misery and despair, the shameful and treacherous foreign policy by the state administration as well as the strong tendency of the left to oppose such a rampage by the local oligarchy. The savage dismemberment of a sovereign Yugoslavia, and later some former republics, led the central Balkan region into a state of total anarchy and pillage, created the ground for all kinds of criminal activities and places where people who are honest and working for themselves can find only pain and suffering. Left, progressive forces of Serbia, triggered the creation of a strong block of the left, with the aim to establish a political equilibrium in this unipolar system and later the establishment of a just and humane socialist state. The agreement is based on the following platforms:

 

1. Serbian Communist Movement includes all political groups, movements, associations and political parties, which agree and accept this common platform.

2. Serbian communist movement is in the broader sense committed to changing structure of capitalist into a socialist. Actually it calls for:

 

a) the abolition of private ownership of the means of production,

b) return and establishment of worker self-management,

c) the system of planned economy

d) free education and free health care,

e) Work as a right and not a privilege,

f) guarantees the right to a pension after 60 years,

g) a socially just and responsible state,

h) a strong military and organized TO (the civil defense),

j) active international coexistence, proletarian internationalism and return to the Non-Aligned Movement.

 

3. Serbian Communist Movement will lead a permanent and uncompromising fight against crime, corruption, social injustice and all which is detriment for workers, peasants, students and youth.

4. Serbian Communist Movement is clearly against relations or entering of Serbia into any capitalist organization like the IMF, World Bank, NATO or the EU.

5. Serbian Communist Movement will be coordinated and continuously work on the creation and dissemination of class consciousness among the citizens of Serbia, through its media or media that support this movement.

6. Serbian Communist Movement will keep and preserve historical tradition of anti-fascist struggle and NOB.

7. Members of the Serbian Communist Movement  are independent in their work, except when it comes to the decision of the coordinating body on joint action, actions, or any other aspect of working together.

8. All the members of this movement have a responsibility to adhere to decisions of the coordinating body.

9. All organizations, movements or political parties which in their internal programs contain provisions contrary to the common platform of the movement, can not under be part of this movement.

 

Serbian communist movement was founded 09 September 2012, and registered 24.01.2013. under number BU 10380/2012. The composition of the movement, with the agreement entered by the following organizations, is: the Communist Party of Serbia (KPS), New Communist Party of Serbia (NKPS), Yugoslavia Tito Centre (JCT), the League of Communists of Yugoslavia in Serbia, the student movement – Red October, Revolutionary Youth Front (ORF), Communists of Kraljevo and a couple of local left organizations. In future Movement expect  to strengthen its membership  and other organizations that belong to the left, and whose programs are not inconsistent with the basic software platform movement.

Leadership of the movement strongly expressed opposition to the admission of organizations whose program basis diverging from a common platform and will do everything to protect the movement of ideological mess.